JACQUARD

 

 

 

Joseph-Marie  jacquard (1752-1834) mécanicien originaire de Lyon, s'inspira d'une machine de Vaucanson en lui ajoutant un système de cartons perforés    Il inventa en 1804 un métier à tisser permettant à un seul ouvrier de faire le travail de six !

 

En 1809, il inventa un métier ne nécessitant qu’un seul ouvrier. Cette innovation qui reçut tout d’abord un accueil réservé, devait cependant améliorer grandement le travail des passementiers.

A partir de cette époque les premiers métiers Jacquard font leur apparition, installés dans de nouvelles maisons équipées de grands châssis vitrés, que nous pouvons encore voir aujourd’hui à JONZIEUX et dans de nombreux villages alentours.

 

 

LE MÉTIER JACQUARD EST CONSTRUIT EN BOIS DE NOYER

Il était actionné manuellement à l'aide de deux bielles jusqu' en 1910, date à laquelle l'électricité a simplifié la vie du passementier

Pour confectionner l'écusson de Jonzieux , 1344 cartons sont nécessaires.

Ce métier tisse 12 rubans en même temps

Il faut 444 fils  et 6 coloris différents en trame pour réaliser cet écusson

Chaque fois que le passementier change de motif, il accède à la mécanique JACQUARD en empruntant une soupente afin de pouvoir remplacer les cartons à dessin !

 

 

 

La mise en carte

quelques photos présentant le travail des passementiers  lors d'une mise en carte

un musée vivant où le passementier vous invite à domicile et vous met en marche un magnifique métier à tisser JACQUARD